Les acides gras trans

Le 30/07/2013 à 19:46

Chocolat interdit 468x60
Depuis de nombreuses années, certaines graisses présentent dans les aliments industriels sont montrées du doigt et accusées d’être mauvaises pour la santé. Ces graisses vous les avez très certainement déjà rencontrées. Sur les étiquettes elles sont reconnaissables sous l’appellation de graisses végétales hydrogénées ou encore acides gras trans. Qu’en est-il exactement ? Sont-elles réellement néfastes ? Si oui, comment faire pour les éviter ?

www.recettes-dietetiques.fr vous éclaire sur le sujet.


Les acides gras trans : qui sont-ils ?


Ils en existent de deux sortes :
Les acides gras trans que l’on trouvent naturellement dans les produits laitiers ou la viande
Les acides gras trans de synthèse qui sont issus de l’hydrogénation des huiles végétales naturelles. En d’autres termes, suite à l’hydrogénation, les graisses liquides deviennent solides pour faciliter leur utilisation dans l’agro-industrie. On comprend donc plus facilement pourquoi ce procédé est fortement apprécié des industriels et ce depuis les années 1900.

Dans la suite de cet article, les acides gras trans dont nous parlerons seront ceux créés à partir de l’hydrogénation des graisses végétales. En effet, ce sont ces graisses qui font l’objet d’analyses et qui sont montrées du doigt par les scientifiques du fait de leurs effets néfastes sur notre santé.


Comment les reconnaître ?

Les acides gras trans se retrouvent dans de nombreux aliments industriels et plus particulièrement dans les gâteaux, viennoiseries, biscuits apéritifs, plats cuisinés prêts à l’emploi et bien d’autres choses encore.
Pour cela, il vous suffit de faire un tour dans le rayon des biscuits de votre supermarché et de prendre le temps de lire les étiquettes. Si la mention « Graisses hydrogénées » apparaît dans la composition du produit choisi, n’allez pas plus loin, vous avez déjà trouvé des acides gras trans…


Quels sont leurs impacts sur la santé ?

Un mauvais cholestérol qui grimpe, des risques de diabète, de maladies cardiovasculaires et de cancer accrus, un taux d’obésité qui monte en flèche etc. sont autant d’effets néfastes que peuvent avoir les acides gras trans sur notre santé.

A noter que ces graisses sont pires que les acides gras saturés que l’on peut trouver dans le beurre ou la charcuterie. En effet, en plus de faire monter le mauvais cholestérol, les acides gras trans, contrairement aux acides gras saturés, font également baisser le bon cholestérol. D’où un risque plus élevé de maladies cardiovasculaires…


Comment les éviter ?


Tout simplement en limitant l’achat de produits prêts à consommer. Si vous avez le temps, rien ne vaut un bon gâteau fait maison pur beurre qu’une pâtisserie industrielle riche en acides gras trans.
A défaut, reportez-vous aux étiquettes en évitant toutes les préparations à base d’huiles végétales partiellement ou totalement hydrogénées. Optez aussi pour les spécialités contenant du beurre, de l’huile d’olive ou de l’huile de tournesol.
Avec un peu d’entraînement, vous verrez, vous pourrez vous aussi mettre dans votre caddie du pain de mie, des gâteaux secs, des sauces ou des biscuits apéritifs sans acides gras trans. Pour l’instant peu mis en avant dans les rayons, ils le seront davantage si chacun y met un peu du sien !
Auteur : L'équipe Recettes Diététiques